Hey hey, plus que 10 jours avant de fêter Mummy  ! Et de mon côté, je trouve que la simplicité et le fait main sont les cadeaux les plus généreux. Du coup ce sera du maison ! J’avais envie d’une note fleurie ET d’originalité (parce qu’elle le vaut bien !) cette année. Mais, adieu bouquet habituel (même s’ils font toujours plaisir et ce, quelle que soit l’occasion… message subliminal à qui voudra bien l’entendre ! 😉), je me suis lancée dans un DIY fête des mères sorti du chapeau. De quoi offrir une forêt de fleurs dans un support que maman pourra garder  : un vase ovni à base de toile cirée et de papier bulle. Je suis sûre que vous pouvez trouver tout ça dans vos placards  ! On fouille, on fouille et c’est parti pour une séance d’upcycling !

Nécessaire  :

  • ciseaux
  • scotch double-face
  • gros papier bulle (ils en mettent souvent dans les colis même s’il n’y pas besoin… Habituellement ça me désole, mais là, ça fait mon affaire !) : bande de 1 m de long environ (moins si vous voulez un rouleau d’un diamètre plus petit) sur 32cm de large – Ca peut aussi se faire avec du petit papier bulle que vous doublez/triplez, il sera juste un peu plus difficile d’insérer les fleurs.
  • toile cirée  : de quoi faire 2 bandes d’1,20 m de long / 35 cm de large (idem pour la longueur, adaptez-la au diamètre du rouleau que vous souhaitez faire)
  • une petite dizaine de gerberas avec de longues loooongues tiges

Couper 2 bandes dans la toile cirée (dimensions indiquées juste avant). Côté verso d’une des deux bandes, mettre du double-face sur chaque longueur. Ici, l’idée est de rendre notre support totalement étanche. L’envers de la toile cirée étant perméable nous allons le condamner  !

Coller les deux bandes ensemble verso contre verso. Attention l’opération est délicate car nous travaillons sur de grandes longueurs. Mieux vaut être deux pour éviter les plis. Une fois l’assemblage terminé, recouper si nécessaire au cutter pour obtenir quelque chose de parfait !

Poser le papier bulle, en le centrant bien, sur la toile cirée et rouler le tout en escargot. Fixer l’ensemble avec un morceau de double-face.

Insérer les fleurs dans les interstices du papier bulle. Pour un rendu plus joli, alterner les hauteurs. Attention cependant à ce que toute les tiges arrivent jusqu’en bas (d’où l’idée d’acheter des fleurs avec de longues longues tiges).

C’est terminé. Il ne reste plus qu’à déposer ce joli rouleau de printemps dans un support assez large pouvant accueillir quelques centimètres d’eau. De mon côté, j’ai opté pour une coupe à fruit toute simple, qu’on peut aussi offrir à maman… Excès de zèle  ! 😉

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.